3 pour 2

Parce qu'avec 3 enfants, les parents deviennent minoritaires!

Testostérone? 16 mai 2010

Filed under: Ainsi va la vie...,Trois pour Deux — 3pour2 @ 11:40

Scène #1, extérieur jour, années 70 : mon frère et deux voisins, environ 12 ans, trafiquent de vieux vélos pour en faire des « motos de cross ». Coussin sur le porte-bagages pour un semblant de siège biplace, épingles à linge dans les rayons pour un semblant de bruit de moteur et allez hop!, on s’élance vers un rocher de granit qui sert de tremplin pour mieux retomber sur ses deux roues (remarquez que l’option « retomber sur ses deux dents de devant » n’était pas à négliger). Et le regard des mamans attendries « ah, les jeux de gars…. ». Il y avait un je-ne-sais-quoi de rassuré dans ce regard, les gars « avaient des jeux de gars »..

Scène # 2, extérieur jour, 2010. Ainé impose à Cadet d’enfourcher son vélo. Cadet obtempère. Ainé prend position sur sa planche à roulettes. Entre les deux : une ficelle. Attachée à la selle d’un côté et tenue par Ainé de l’autre. Maintenant que vous avez le visuel, vous aurez compris qu’il s’agit de faire avancer une planche à roulettes grâce à un moteur propulsé par les mollets d’un petit frère. Premiers essais sur une vingtaine de mètres puis sur toute la rue. Ensuite, il faut tester le coeur de la mère. « Maman, viens voir, on a inventé quelque chose de cool ». Stoïque, la mère sort de la maison (sans leur dire qu’elle avait visionné tous les essais précédents par la fenêtre, une boîte de pansements et une bouteille d’antisceptique à la main) et regarde SES garçons. Et la seule chose qui lui vient à l’esprit c’est « ah, les jeux de gars!… ». Certes elle a fait les recommandations d’usage sur la ficelle qui peut se prendre dans la roue, l’absence de casque de Cadet (NB : dans la scène 1, cet accessoire était totalement superflu) et l’attention à porter aux voitures. Mais malgré tout ça, ce qu’elle pense, c’est que ses gars « ont des jeux de gars », des jeux qu’ils pensent être les premiers et les derniers à inventer, des jeux qu’on ne trouve sur aucune console et qui, quand on les laisse se faire, procurent des heures de plaisir et aident à grandir.

Je mets ma main au feu qu’un jour il y aura une scène # 3, extérieur jour, au cours de laquelle Ainé ou Cadet regarderont leur progéniture inventer le « jeu de gars » du moment….

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s